https://www.abitibi-temiscamingue.upa.qc.ca

Les 28, 29 et 30 novembre dernier se tenait la tournée de consultation auprès des producteurs et productrices de bovins. Gilbert Lavoie, de Forest Lavoie Conseil, y présen­tait le projet « contribution à la relève ». Les participants ont pu don­ner leurs commentaires et idées afin de boni­fier le projet. Celui-ci a bien été reçu partout en région.

La diminution de la production bovine sur le territoire inquiète grandement. Selon le recensement 2016 de Statistique Canada, seulement 72 entreprises bovines ont déclaré cette production comme étant leur princi­pale production. Tous sont d’accord qu’on doit agir!

Le comité de travail sur le projet, composé de Stanislas Gachet, Vincent Boisvert et Félix Désaulniers, se réunira pour effectuer le suivi de la tournée et ajuster le projet selon les commentaires reçus. Le projet final sera pré­senté à l’assemblée générale annuelle du Syndicat des producteurs de bovins d’Abitibi-Témiscamingue, le 23 février 2018. Si l’assemblée générale accepte le pro­jet, celui-ci sera présenté aux divers organismes du terri­toire afin de vérifier les arrimages possibles.

En deuxième partie de la tournée, le Réseau Agriconseils invitait les producteurs et intervenants à assister à la conférence « Rentabilis’Action : Outil d’approche géné­raliste pour le suivi du coût de production » de Caroline Bouffard, agronome chez JMP Consultants. Cette confé­rence présentait aux producteurs un outil permettant de calculer facilement le coût de production d’une livre de veau vendue et ainsi voir les possibilités d’affaires qui peuvent se réaliser avec cette donnée.

De plus, le Syndicat des producteurs de bovins d’Abitibi-Témiscamingue s’est associé avec Zoétis et la Coop Profid’Or pour offrir une journée de formation à ses membres, les 8 et 9 novembre dernier. Au total, 45 producteurs et productrices ont participé à ces deux formations. Les sujets couverts étaient la vaccination, la maladie chez le jeune veau, l’alimentation, la manipula­tion des animaux, l’écornage et la castration. Les forma­teurs, Virginie Filteau et Fred Tremblay, vétérinaires, ainsi que Bruno Langlois, agronome, ont su maintenir l’attention des participants en utilisant des techniques de formation persuasives afin qu’ils saisis­sent bien l’effet de certains instruments utilisés sur les animaux. Les participants se sont dits très satisfaits des formations offertes.